Plages à Marseille
Visiter Marseille

Les Plages à Marseille : tout ce qu’il faut voir et savoir !

5/5 - (1 vote)

Parfois boudées par certains marseillais qui préfèrent s’évader aux environs dans des lieux plus naturels mais aussi plus bondés, les plages de Marseille présentent l’énorme avantage d’être accessibles en transports en commun.

En bref

Depuis quelques années, les plages sont également équipées en saison de consignes gratuites, douches et toilettes.

Comme toutes les plages du sud, celles de Marseille sont très fréquentées en été. Mais si vous êtes matinal ou ne craignez pas la petite fraîcheur du soir, profitez de ces moments plus agréables.

A voir, à faire

Plages du Prado (Parc balnéaire)

En plein cœur de Marseille, le parc balnéaire du Prado est très facile d’accès. De larges espaces verts (26 ha au total) permettent de réunir les amateurs de foot entre copains, les familles, les accros au soleil et amoureux de la mer.

Plages du Prado (Parc balnéaire)
Plages du Prado (Parc balnéaire)

Plusieurs plages de graviers sont équipées de sanitaires, douches et consignes gratuites en été (de mi-juin à début septembre).

A voir également dans le parc, une sculpture de Jean Amado dédié à Arthur Rimbaud (Le Bateau ivre, 1989), Les sept portes de Jérusalem (David Soussana, 1985) et tout à côté un skate-park.

Pour la petite histoire, les espaces verts ont été aménagés dans les années 70 et ont été conçus grâce à la terre sortie des tunnels pour la construction du métro.

Attention si vous avez des enfants en bas age, il n’y a pas de petit bassin sur ces plages. Les jeux de ballons, chiens et radio sont interdits sur la plage en saison (sauf sur les pelouses).

Plage de la Pointe Rouge

La plage de la Pointe Rouge est l’une des rares plages de sable de Marseille.

Situé après les plages du Prado et avant la route pour les Calanques, elle est très fréquentée en été : les restaurants « pieds dans le sable » et les petits cabanons en location bordent cette agréable plage majoritairement fréquentée par des familles.

Plage de la Pointe Rouge
Plage de la Pointe Rouge

Pour s’évader de la foule en été, vous pouvez louer un pédalo ou vous initier au kite-surf ou à la planche à voile. Pour les activités sportives, vous pouvez vous renseigner auprès du Yachting Club de la Pointe Rouge.

La plage est surveillée en saison et équipée de douches. C’est hors saison ou en soirée que celle-ci est la plus agréable ; elle devient un lieu de promenade (et parfois de baignade) après un bon repas les pieds dans l’eau, ou plus exactement dans le sable.
Il y a aussi la solution soirée sympa entre potes : une pizza achetée au camion de pizza située au dessus de la plage. Et pour les gourmands, un dessert chez l’un des meilleurs glacier italien de Marseille qui se trouve juste en face du pizzaïolo.

Bien qu’accessible en voiture, il est conseillé de s’y rendre en transport en commun en journée ou en vélo pour les courageux ; le parking est ridiculement petit et la route d’accès souvent embouteillée. Pour la soirée, c’est la voiture qu’il faudra privilégier.

Plage de la Vieille Chapelle

« Plage » de galets à l’existence tumultueuse, au gré des caprices de la météo, c’est la plage dont l’eau est la plus propre…

Plage de la Vieille Chapelle
Plage de la Vieille Chapelle

Entre deux digues, cette longue bande de galets, pas très large (à peine de quoi poser un grand drap de plage…), vous offrira de quoi prendre des bains de soleil et une baignade de qualité grâce aux nombreuses vagues qui oxygènent constamment son eau.

L’hiver, elle est inexistante car la houle attaque ses bases de galets qui, par gravité naturelle, font chuter les rochers qui la bordent et la réduisent à sa plus simple expression.

L’été, après les travaux de remise en état, elle accueille de nombreux habitués qui la préfèrent aux autres plages, plus fréquentées car plus aménagées et plus appréciées par les enfants: l’accès est plus facile et on y a pied plus loin, alors qu’ici, on se retrouve vite avec de l’eau jusqu’au cou.

Le soir, elle est le domaine des pêcheurs qui y installent leurs multiples cannes et viennent y prendre leur repas du soir, dûment transporté dans leurs glacières multicolores.

Au-dessus du chemin qui la borde, les pelouses sont le rendez-vous des joueurs de foot et autres amateurs de cerf-volant…sans parler des joueurs de boules qui y font des parties dignes de Pagnol et des grillades d’anthologie!

Si vous ne voulez pratiquer aucune de ces activités, il vous restera les jeux d’enfants, réhabilités depuis peu en remplacement des dinosaures creux qui avalaient goulûment nos petits dans leurs entrailles « toboganesques » !!!…

…ou la sieste au pied des « 7 portes de Jérusalem », monument d’acier situé au sommet de la butte qui couronne le site et fait le régal des fondus de parapente qui y testent leurs voiles.

La vue sur le frioul est magnifique, on aperçoit au loin le phare de Planier gardien de notre côte, l’île Maïre, le Mont-rose, Béouveyre, Marseilleveyre…mais cela fera l’objet d’autres articles..

Plage du Prophète

Très fréquentée en été, havre de fraîcheur le matin ou hors-saison, la plage du Prophète a plusieurs publics, plusieurs vies, plusieurs facettes :

Familiale, sportive, lieu de fête…

Plage du Prophète
Plage du Prophète

Vous y trouverez :

  • les courageux du matin (vieilles dames toniques, vrais amateurs de baignade ou de chasse sous-marine),
  • les familles avec enfants (de tout Marseille y compris les quartiers éloignés) qui apprécient le sable doux et la « pataugeoire » naturelle derrière la digue,
  • les belles et beaux qui dorent à grand coup d’huile soleil,
  • les joueurs de ballon qui profitent du court de volley,
  • le soir d’été, de nombreux groupes et couples d’amoureux qui pique-niquent, barbecutent, tam-tament ou fêtent des anniversaires en cercle sur le sable ou les zones cimentées,
  • les fans de la plage ou les fêtards qui finissent par s’endormir et sont réveillés à l’aube par les employés municipaux chargés de la propreté.

Avantages et inconvénients de la plage :

Les avantages

  • Elle est conviviale.
  • Elle mêle sable et rochers (derrière la digue et le long de la corniche vous apercevrez de nombreuses espèces de poissons).
  • Elle est équipée d’une douche toute la saison (seulement 2 pommes et un robinet) + des toilettes uniquement l’été.
  • Elle est équipée de consignes surveillées.
  • Elle est surveillée entre 9h et 18h en saison par de gentils policiers qui emmènent aussi en semaine les jeunes des quartiers nord faire du bateau et nager (centre de loisirs jeunes de la Police Nationale).
  • On peut s’y faire secourir en cas d’accident ou de petits bobos par les policiers sur place. Si c’est plus grave les pompiers sont très vite sur les lieux.
  • Pour la surveillance, les policiers sont secondés par une grosse équipe d’étudiants employés par la municipalité.
  • Des cendriers de plage y sont distribués par les jeunes surveillants-animateurs.
  • Elle est accessible en bus (le 83 arrêt prophète). Il y a aussi un petit parking à quelques centaines de mètres.
  • Elle est dotée d’un snack (boissons, sandwiches, friandises, glaces).

Les inconvénients

  • Elle est sur-fréquentée l’été aux heures de pointe.
  • Elle est salie par tous ceux qui ne jettent pas dans les poubelles ou ne prévoient pas des sacs plastiques en sus pour ramener sur la corniche.
  • L’eau est trouble dans la zone sableuse lorsqu’il y a beaucoup de baigneurs.
  • Ses abords sont irrespirables lorsque des flots de voitures tentent de se stationner sur la corniche (prenez le bus !).
  • On y fait la queue aux douches aux heures de pointe.

Mes conseils

  • Venez tôt le matin (vers 8h ou 9h le WE) et repartez dès midi en laissant les inconscients brûler allègrement et nager dans une eau de plus en plus trouble.
  • Venez en toute fin d’après-midi ou en début de soirée et profitez des merveilleux couchers de soleil qui dorent le ciel et illuminent la corniche et les petites maisons du Roucas (magnifique lorsqu’on nage de la mer vers la plage !).
  • Amenez des sacs biodégradables ou plastiques vides pour ranger vos ordures et profitez-en pour ramassez autour de vous.
  • Ne venez pas en voiture (les bus sont très fréquents en saison).
  • Ne restez pas bêtement à nager sur la zone sablée. Si vous êtes bon nageur, prenez un masque et un tuba et longer la corniche ou passez de l’autre côté de la digue (attention, pas de surveillance dans ces zones !).
  • Profitez de votre venue pour arpenter les traverses secrètes et les escaliers du Roucas Blanc (escalier du Prophète, montée de la Rotonde, montée de la Napoule, traverse des Bourguignons, montée du Plateau…). Des toutes petites maisons-cabanons y jouxtent des villas cossues. Respectez ces lieux, n’y jetez rien et faites silence pour ne pas déranger ceux qui y vivent.

Rappel
Sont interdits :

  • Les jeux de ballons, mais tolérés à la main.
  • Les postes radios.
  • Les consommations d’alcool en dehors des prises de repas.
  • Les vélos (à laisser sur la Corniche).
  • Rappelez-vous que lorsque le drapeau est absent, la plage n’est pas surveillée.
  • Lorsqu’il est en berne la surveillance est suspendue cause intervention.
  • Lorsqu’il est vert : OK pour la baignade, orange : prudence (rester dans la zone surveillée), rouge : baignade interdite.

Plage Borely

entre les plages du prado et la petite plage du prophete, Borely est le rendez-vous de tous les amoureux du ballon, de cerfs volants et des baigneurs …

vous pouvez choisir pelouses ou galets au bord de mer…

Plages des Catalans

La plage des Catalans est la plus proche du Vieux Port, en contrebas du club sportif bien connu « Le Cercle des Nageurs ».

C’est une plage de sable, ce qui est rare à Marseille. Et elle est bien équipée puisqu’elle compte un poste de secours, des douches et des sanitaires, un beau terrain de volley, une buvette et des restaurants au-desssus.

Pour la petite histoire, il parait qu’elle doit son nom à un groupe de pêcheurs catalans du 17ème siècle qui se seraient installés sur ces lieux dans un bâtiment désaffecté : le nom est resté pour l’ensemble du quartier.

Et au fait, est-ce que vous vous en souvenez que dans le roman d’Alexandre Dumas, la fiancée d’Edmond Dantès, Mercedes, vit dans ce quartier ?

« Epluchures Beach »

LA plage originale! C’est en effet la seule plage qui subsiste à l’état original depuis les travaux des « plages borély » « vieille chapelle » »prado »….

Epluchures Beach
Epluchures Beach

Cette plage est la seule qui vous donne une idée des toutes premières plages de Marseille (hormis celles de la pointe rouge et des prophètes) qui longeaient la route et étaient minuscules. Plage de sable, véritable piège à détritus de toutes sortes après le passage du Mistral (d’où son surnom d’ »épluchures beach », donné par les surfeurs..), elle est coincée entre l’embouchure d’un bras de l’Huveaune et la digue, juste en face de l’hippodrome Borély.

Elle est surtout fréquentée par les amateurs de sports de glisse aquatiques, dont, étonnamment, des surfeurs qui profitent de cet enclavement du site et des vagues qui en découlent, été comme hiver: on se croirait presque sur les côtes de l’atlantique parfois! Kite-surf, planche à voile, et même encore récemment scooters des mers y sont les rois, la baignade y a même été interdite quelques temps pour leur laisser la place!!

Aujourd’hui, elle est surveillée à la manière des héros d’ »Alerte à Malibu » (mais sans leur maillot rouge..) par un surveillant en haut de sa chaise haute géante. Les enfants ont pied assez loin, ce qui est agréable, mais à cause de sa petite taille, la plage est vite saturée…

Un parking (payant, bien sûr!) y a été construit pour faciliter l’accès.

A lire aussi

Visiter le Panier à Marseille : tout ce qu’il faut voir et savoir !

administrateur

Balades autour de Marseille

administrateur

La Canebière : tout ce qu’il faut voir et savoir !

administrateur

Les Calanques de Marseille : tout ce qu’il faut voir et savoir !

administrateur

La Pointe-Rouge et la Madrague : tout ce qu’il faut voir et savoir !

administrateur

Quels moyens de transports pour visiter Marseille ?

administrateur