Image default
Tourisme / Voyages

Comment Varian Fry devint un héros aux yeux de la France ?

Notez cet article

Comment Varian Fry devint un héros aux yeux de la France ?

Pour plusieurs, il est un messie inespéré venu sauver les juifs des nazies et de la politique de Vichy. Varian Fry est né le 15 octobre 1907 et est diplômé d’Harvard. Il est un journaliste américain envoyé par l’Emergency Rescue Committee (ERC), pour venir à la rescousse de 200 opprimés. Mais très vite sa liste s’allonge à plus de 2000 citoyens, vu la tournure des événements. À travers cet article, découvrez les faits héroïques de cet Américain.

Marseille : l’épicentre de la Résistance

Marseille était le seul port encore en activité dans la zone libre et attirait une multitude de réfugiés de nationalités différentes. Parmi ceux-ci se trouvaient de grandes figures parmi lesquels des écrivains, des journalistes, des artistes, etc. Ils migraient en quantité et affluent en masse dans la ville, à la recherche de mieux-être. Cette migration était pour certains une issue de liberté, mais pour d’autres, c’est la reprise d’une nouvelle guerre. En réalité, deux composantes principales motivent la Résistance française. On peut énumérer :

  • Une occupation étrangère qui est mal vue, entraînant une lutte militaire pour l’indépendance ;
  • Puis la lutte politique et morale contre le nazisme.

Ainsi, les mouvements de résistance pouvaient très vite tourner en de grandes tensions politiques. Ils appartiennent à la lutte contre la dictature, correspondant à la résistance allemande. Sans oublier la résistance du régime de Vichy, celle de l’Allemagne nazie en France, et celle de Mussolini, mais aussi d’Estado Novo.

Varian Fry, de New York à Marseille

Varian Fry

À son arrivée à Marseille en 1940, lors d’un tourisme responsable, il fut témoin d’une scène horrible assis sur la terrasse d’un café. Il décida donc d’aller au-delà de sa mission de sauvetage de trois semaines, créée pour aider à l’émigration d’intellectuels et d’artistes persécutés par le nazisme. Pour cela, il s’installa à l’hôtel Splendide où il fait la connaissance d’un autre américain envoyé par la Fédération américaine du travail (AFL). Grâce à son aide, il réussit à mobiliser des fonds pour soutenir les mouvements antinazis. Ensuite, grâce à l’aide du gouvernement américain, il réussit à sauver plus de 2000 juifs et non-juifs, ainsi que des militants antinazis. Il obtient des visas et des papiers pouvant aider des intellectuels, artistes, écrivains, antinazis à fuir l’Europe. Au vu de ses actions, il fut expulsé de la ville un an plus tard, mais ses actions ne s’arrêtent pas là. Il s’est fait aider par les autres membres de son groupe restés sur place. Cependant, bien que tardif, il bénéficie d’une reconnaissance de la France peu avant sa mort prématurée à l’âge de 60 ans.

Un retour difficile pour Varian Fry

Une fois aux États-Unis, Fry essaya de ramener l’opinion publique américaine à revoir le sort des juifs en Europe. Mais il n’a pas eu gain de cause, réduisant ainsi ses efforts à des publications. Il publia plusieurs articles dont « le massacre des juifs en Europe » en 1942 puis Surrender on Demand qui décrit ses actions à Marseille. Cet article n’a été publié en français qu’en 1999 sous le titre ‘La liste noire’. Il exerça alors plusieurs métiers et devint professeur de latin.

En conclusion, face à cette bravoure dont a fait preuve Varian Fry, il devint aux yeux de tous, un héros. Désormais, son nom reste gravé dans l’histoire de la France et dans les mémoires des grandes figures qu’il aurait aidées.

Related posts

Les conseils pour réussir les séjours et visites à Marseille

Odile